jeudi 18 décembre 2014

ils massacrent tout..même les arbres

ce matin à guich loudaya..une terre riche ..mais malheureusement pour ceux et celles qui y habitent depuis pres de 2 siecles..elle est proche de quartiers huppés..et la terre vaudrait de l'or...ça donne de la salive aux bouches des prometeurs... speculateurs.et on s'y attaque...je ne comprend pas par quels procedes et je ne veux pas savoir..comment on a sorti un verdict si rapidement pour deloger les habitant/es et je ne comprends pas la hate dont font preuve les autorites pour l'execution de ce verdict..surtout quand des ouvriers comme ceux des moulins du littoral ayant benificie d'un verdict qui leur donne droit et qu'ils sont à attendre depuis plus de 6 ans qu'il soit appliqué. 5 d'entre eux sont morts et un s'est suicide sans voir quoi que ce soit...mais bon .. ce que je veux rapporter cest ce que j'ai vu..une armada de policiers ...je n'ai pu photographier qu'en cachette par peur qu'on me confisque mon telephone..des chiens ..et oui des chiens..depuis 6 h de matin/a-t-on le droit de faire ça hors du temps reglementaire?/..des traxs bien sur qui demolissent tout sur leurs chemins ..comme des monstres des films de science fiction..en un clin d'oeil..tombent des baraques..des maisonnettes..des histoires..des vies ..de personnes sui ne comptent pas..marginalisés..laissés à eux meme depuis belle lurette..quand on a pense à eux..ce fut pour les deloger..ils font tache dans le panorama...les enfants eux jouent ..pleurent quand ils voient leurs mamans crier..ils ne savent pas.. ces gens arraches à leur milieu ou ils ont grandi..passeront la nuit à la belle etoile ce soir..certains d'entre eux n'ont meme pas ou aller..d'autres iront encombrer les maisons de proches dans les douars à cote qui attendent leur tour..quand la machine capitaliste convoitera leurs terrains pour y etablir des maisons de luxe.. un palmier de 200ans me confia un vieux a ete deracine devant nos yeux..des arbres plus vieux que nous tous.. un carnage mon coeur est gros .l'impuissance me tue.. *la machine capitaliste n'a que faire de gens comme nous..elle massacre pour un peu plusd'argent..tuant les arbres..les plantes ..sur son passage elle detruit les hommes et les femmes et nous on regarde

mardi 11 novembre 2014

ma39altich 3lia? ana nadia

'ne te souviens tu pas de moi? je suis Nadia me dit une vielle femme;edentée;avec une grande cicatrice sur la joue je la fixe 'c'est moi Nadia' mon dieu mon dieu Nadia ce fut une des eleves que j'ai cotoye jadis au lycee elle etait belle jeune/elle l 'est toujours je n'ose rien lui dire lui demande des nouvelles de son enfant un enfant naturel qu'elle a eu elle me dit "ils me l'ont pris en 2009 il vit avec une famille" je la regarde cetue d'un tee shirt delave un pantalon sale et je baisse les yeux j ai une grosse boule je la quitte brusquement et je la revois toute petillante de vie...jadis nadia habitait un des quartiers populaires jeune te belle elle croyait que sa place etait ailleurs et c'est dans les quartiers huppés qu'elle choisit d'etre avec des jeunes de son age qui ont la chance d 'avoir des papas qui ont des sous arrogante envers sa famille enfin c'est ce que sa soeur me disait sa soeur elle etait mon eleve elle s'enticha de la vie facile boisson..drogues..partys tomba enceinte .. sa famille de notre orient refusa son etat et c'est la rue de main en main devenue accro à ma drogue elle etait prete à n'importe quoi et c'est la degringolade arrete ses etudes un enfant sur les bras qu'elle refusa longtemps de ceder à sa famille.. et là je la vois et j'ai mal et j'ai honte je ne peux rien faire pour elle je ne peux rien faire pour nos je me sens impuissante je la laisse et je marche tres rapidement une seule phrase ds ma bouche "mon dieu mon dieu .." je voulais juste le dire car je suis encore sous le choc de voir a la place de la Nadia petillante de vie une vieille femme moche et triste et j ai aml

vendredi 24 octobre 2014

30 ans dejà

et je revis ce moment comme si c'était hier...je me revois ..jeune ..arrogante..encore..croyant avoir tout compris et je me vois mon ventre rond et moi dans une reunion et je me revois rentrant à pied je me sentais f chkal j'avais envie de marcher je retrouve ma soeur et ma mére à la maison pour moi ce n'etait pas encore l'heure le medecin parlait d'une semaine encore à attendre ça me rejouissait ..on aurait pu avoir la meme date d'anniversaire... mais tu voulais venir et t'es venu facilement sans me faire de mal la sage femme quand nous sommes arrives a l'hopital quand la couche d'eau qui te reunissait à moi s'est ouverte j avoue que sans la presence de ma mere je n'aurai pas compris ce qui m'arrivait donc je suis à l'hopital j'entands toutes ces femmes crier j ai un peu peur ton pere lui encore plus.. et tu es sorti gentiment sans aucune egraniture toute ta vie mon cherubin tu as ete de cette douceur je te revois je me revois je nous revois et je me dis et je me dirai tu es la merveilleuse chose/cadeau qui ne m'est jamais arrive juste pour te dire je T aime et sana hilwa

jeudi 16 octobre 2014

و....شجر

الغابة تنسيني كل شيء..الغابة تدفعني لمسائلة ذاتي بهدوء الاشجار الشامخة تؤكد لي صغرنا وتفاهتنا..فاؤتتتتتتتتتتتتتتتاح

jeudi 28 août 2014

blues

un sentiment de lassitude m'envahit...je ne sais plus ..je ne sais pas...je ne veux pas savoir..je voudrai pouvoir me détourner de tout ce qui a fait ma vie..je ne me retrouve plus ...pourtant il y a tant à faire..tant à denoncer...tant à...mais je ne trouve plus en moi cette force qui me faisait reagir si rapidement..j'assiste toujours à beaucoup d evenements..mais juste par sentiment de devoir...pourquoi ..je n'en sais trop rien..ou peut etre que je n 'en sais que trop..mais l'auto-censure m’empêche de parler à cœur ouvert...dejà que les choses vont mal ..je ne vais pas en rajouter..l'essentiel est que j'ai besoin de recul..alors je t'ecris toi mon blog deserté depuis si longtemps..tout va trop vite dans notre region..des changements que je n'arrive toujours pas à vraiment saisir..c'est le chaos..qui est responsable?en quoi nous sommes responsables?en quoi je suis responsable?pourquoi je me torture l'esprit?pourquoi ne pas vivre simplement?et c'est quoi vivre? s'occupper de sa petite personne?je n'ai jamais su le faire..j 'aimerai pouvoir faire comme nombre de femmes..me reveiller..poser des cremes..me maquiller...aller chez le coiffeur..mais je trouve ça si debile...bon pourquoi pas voyager...explorer d'autres horizons...avec ma bourse cen'est pas evident...alors sortir..marcher..aller voir mon arbre...oui..faisable..sortir avec des ami/essurtout chercher la campagnie des enfants avec eux regarder le monde avec leurs yeux qui decouvrent emerveilles toutes les beautés que j'ai oublié d'apprecier..je ne sais pas je ne sais plus...je ne saurai jamais

DUR DUR D ETRE MALADE

TOUTE SOURIANTE NANA DES QUE LA DOULEUR DISPARAIT ELLE A LE MOT POUR RIRE NANA ET JE LA REVOIS ET JE ME SOUVIENS DE CETTE FEMME JADIS SI PATIENTE SI AIMANTE NOUS RACONTANT SI BIEN DES HISTOIRES MAGNIFIQUES OU L HUMAIN PAR SON INTELLIGENCE PAR SA BONTE ET SON AMOUR PEUT TOUT DÉFIER ET GAGNER IL N Y AVAIT PAS LA TÉLÉ ET NOS SOIRÉES C ETAIT NANA QUI LES ANIMAIT ON ETAIT LA BOUCHE BEE A L ECOUTER NOUS EMPIRTER DANS LE MONDE FASCINANT DE HAINA ET DE TOUS LES AUTRES HEROS ET HEROINES DE NOTRE ENFANCE ON LA TAQUINAIT ELLE NOUS SUPPORTAIT LA ELLE EST MALADE ELLE BOUGE A PEINE QUE DOIT ELLE RESSENTIR ELLE QUI VEILLAIT SUR TOUS ET TOUTES OBLIGEE MAINTENANT DE DEMANDER DE L AIDE POUR BOIRE POUR BOUGER C EST LA VIE ME DIRA T ON JE SAIS MAIS JE TROUVE CA SI DUR J AIMERAI TANT ETRE UTILE POURQUOI NE POURRAIT ON PAS DONNER UN PEU DE NOTRE ENERGIE A CEUX QUI EN ONT BESOIN JE DIS N IMPORTE QUOI JE SAIS MAIS JE ME SENS SI INUTILE SI IMPUISSANTE INCAPABLE DE LUI RENDRE LE 1/1000 DE CE QU ELLE M A DONNE DE CE QU ELLE M A APPORTE J AIMERAI MOI AUSSI POUVOIR M ASSEOIR PRES D ELLE LUI RACONTER DES HISTOIRES LUI DIRE COMBIEN JE L AIME ET COMBIEN ELLE COMPTE POUR MOI JE NE SAIS pas J AIMERAI JUSTE AVOIR LE TEMPS DE VEILLER UN PEU SUR ELLE J AIMERAI J AIMERAI MAIS JE NE SAIS PAS JE NE SAURAI JAMAIS JE VOUDRAI JUSTE QU ELLE SENTE ET JE PENSE QU ELLE LE SAIT A QUEL POINT JE L AIME

mardi 19 août 2014

nirvana

Quand je me sens mal dans ce monde de fous je m'en vais à la rencontre de mon arbre.. ma petite foret.. qui;miraculeusement a été épargnée... je le retrouve toujours à la même place bien enraciné... semblant sourire et se moquer doucement de moi.. de mon agitation permanente.. je lui parle.. et j'ai l'impression qu'il m’écoute.. un vent léger agite son feuillage.. et j'ai l'impression.. qu'il me parle qu'il me raconte toute une vie depuis qu'il est ici il en a vu des choses.. il a vu ce terrible humain tout détruire.. jusqu’à perdre son âme.. c'est quoi une âme?.. c'est tout simplement du bon sens semble-t-il me dire cet humain ne vit que quelques années et il s'amuse à les gâcher.. avide d'avoir et oubliant d’être.. et je le vois sourire gentiment mon arbre... je me couche et je contemple le ciel.. les nuages le soleil j'entends les oiseaux chantonner et je me sens Bien