vendredi 11 décembre 2009

32 ans apres,ele est encore parmi nous:SAIDA





Vos modifications ont été enregistrées.

32 ans aprés:elle est encore parmi nous,SAIDA
Partager
Aujourd'hui à 02:14 | Modifier l'article | Supprimer
"ouvre tes yeux
réveille toi
ouvre tes oreilles
ils ont
elles sont là
tous et toutes
rien que pour toi
farhi b banati"
c'est ainsi que MI Fakhita
la mère de SAIDA parla à sa famille
hier,quand
des miltantEs
venant d'un peu partout du Maroc
ont choisi de commémorer
le 32 anniversaire de son assassinat
à Marrakech
sa ville natale..
en organisant un sit-in
et en allant lui rendre hommage
dans le cimetière ou elle repose
"mkbarte chouhada"
Mi Fakhita
cette femme /résistance
toute en étant triste de ne plus pouvoir
serrer dans ses bras
cette si belle fille
qu'elle a mis au monde
de ne plus voir son regard profond et si beau
était fiere
heureuse
de constater
que sa fille
vivait encore dans la mémoire de ses camarades
et que même
elle était plus vivante
plus présente
que nombre d'entre nous..
Saida
qu'on a voulu faire taire
en l'emprisonnant
en la laissant mourir
le lendemain de la journée internationale des droits de l'homme
Saida
qu'on a cherché par tous les moyens
de faire disparaitre son rêve
et celui de toute une génération..
Saida est là
plus vivante que jamais
dans le cœur même de jeunes
qui n'ont vu le jour
qu'après son départ...
on n'oubliera pas
on oubliera jamais
qu'elle
qu'ils/elles
sont morts pour nous
on oubliera jamais
que leurs tortionnaires
courent toujours en toute impunité
et le souvenir encore fort
d'elle,d'eux
prouve
à ceux
qui veulent fermer les yeux
au non de je ne sais quoi
que l'espoir
le rêve
l'aspiration à un jour meilleur
de tout un peuple
ne meurt jamais
et comme le slogan du congres du FmJV
l'a bien exprimé
et bien
"hta hna mamfakinch"

3 commentaires:

Mohamed El Kortbi a dit…

Rahimaha Allah

esp TAIRI a dit…

oui ,, et on n'oublie pas,,
c par toi que je l'ai connue

Mehdi a dit…

On peut jamais oublier nos martyres qui ony sacrifiés leurts propre sang et âme pour que le Marocains vivent en dignité
jamais on oublie Sâida , Mehdi ,Omar , Rahal , Zaroual , et ce long repertoire

cé vrai que le Maroc connait une regression au niveau des droits humains et vilation flagrante des liberté et au lieu de trouver une solution au chomage et les responsable procédent a aggraver la situation