mercredi 3 mars 2010

fa mata tajiouna ayouha lasdikae




juste 24h de grève de faim
et nos têtes ne tournaient plus normalement
juste 24h
juste une journée
eux
les 4 militants de l'ANDCM de taroudante
ça fait 52 jours
qu'ils agonisent
lentement
devant tous
dans l'indifférence presque totale
celle et ceux qui se solidarisent
ne sont pas nombreux
nos responsable!!!
un tel sadisme ne m'étonne plus..
mais les autres
tous les autres
les démocrates
les humanistes
les gens
tout simplement
comment peut-on
rester froid
et les regarder
partir doucement????
ma rage n'a d'égal que mon impuissance
que nous arrive-t-il?
comment peut-on tolérer
ce qui arrive à nos jeunes
à nos enfants???
tabassés quand ils protestent
ignorés cyniquement
quand ils recourent
à leur dernière balle:
leur corps
leur vie....
triste
beaucoup plus
je ne veux pas que vous partiez
on en a perdu
des jeunes
dans les prisons
par lahrigg
je veux que vous vous leviez
que vous reprenez le flambeau du combat
pour la vie
pour la dignité
on ne peut plus tolérer
de perdre un ou une militante
monnaie rare par les temps qui courent..
j'aurai aime oser vous crier
arrêtez
pour l'amour des valeurs que nous partageons
mais j'aurai avant de dire ça
crié
HONTE à ceux et celles
qui regardent en silence
cette mascarade< qui s'accroit
les resposables taroudant
non satisfaits de tuer
carc de meurtre qu'il s'agit maintenant
4 jeunes marocains
osent interpeller 7 personnes
pour les juger
souvenez vous
le 7 de ce mois
ou le comité de solidarité a essaye de faire une marche de solidarité
et ou 33 personnes ont été arrêtées (dont un bébé)plus de 7 heures!!!
dorénavant y aura le délit de solidarité!!!!
mais comme le dit si bien
la sagesse populaire
"chkoun far3nak a far3awn..."
tant qu'on recule
ils avancent
tant qu'on hésite
ils s'affermissent
fa mata tajiouna ayouha lasdikae

2 commentaires:

esp TAIRI a dit…

oui certains sont si détachés ou habitués à survoler sans émotion qu'ils ne voient pas, n'entendent pas la voix de ceux qui les interpellent par leurs gestes de désespoir....
la force de ceux qui oppriment vient de l'inertie ou de l'abdication de ceux qu'ils ont en face !

Solidarité soutien à ceux qui se battent !! mais parfois nos mots nous semblent bien inutiles et dérisoires

Anonyme a dit…

Combien de marocains sont au courant de ce que tu relates à travers ton billet ? je crois que le problème initial est l'information qui ne circule plus et qu'uniquement quelques initiés sont au courant des faits se déroulant dans le grand maroc INUTILE selon le pouvoir.