lundi 5 décembre 2016

et je l'ai retrouvée..sa tombe

il pleut des averses..
je suis dans le cimetière laalou..
20 pas m'a dit 3ammi mhammed à compter à partir de la porte principale;puis tourner à gauche..
c'est là semble-t-il que je devrais trouver la tombe de Rachida..
je compte 20 pas ;j en ajoute un ;imaginant que ses pas sont plus longs que les miens..
je regarde les épitaphes..
pas de Rachida..
des tombes..
y en a ..
des somptueuses..
des moins ornées..
je regarde les noms..
des femmes et des hommes..
des enfants..
je me mets à essayer d'imaginer leurs vies..
comment ont-ils vécu..??,
je suis seule au cimetière ou il pleut toujours..
un étrange calme envahit..
je parle à haute voix..
j'appelle Rachida..
"finek .."
bien sur personne ne me répond..
je me souviens qu'on m'a dit
que sa tombe donne sur la mer..
cette mer qu'elle aimait tant..
je sors et je cherche une autre porte..
des portes..
y en a 4..
je refais la même chose 4 fois..
niet..
pas de Rachida dans les parages..
je demande au gardien des voitures..
il m'indique une autre porte..
donnant directement sur l'ancienne  prison laalou..
dés que je franchis cette porte..
je sens qu'elle ne peut être que là..
de là..
on voit la mer..
on la voit presque touchant le ciel très gris..
et c'est si beau
que j'en pleure..
je cherche..
lasse je demande à un fossoyeur..
il m’envoie à la direction..
façon de parler..
c'est un bureau plutôt un débarras..
ou tout est pele mêle..
les archives..
parlons en .
des cahiers déchirés..
il me demande la date du décès de ma cousine..
1999 luis dis-je et mes larmes coulèrent de plus belle..
il a cru que je venais de l'étranger..
et donc attendait que je lui graisse la patte..
-moi j'avais juste honte..
elle était là à Rabat..
loin des siens..
et je n'ai jamais pensé à elle..
elle est morte à RAbat
et je ne suis pas allée la voir..
pourtant;je l'aimais bien..
on ne peut pas ne pas l'aimer d'ailleurs..
cette femme qui a vécu sur les pointes de pied..
pour ne déranger personne..
comme si elle s’excusait tout le temps d’être là..
cette femme plus légère  qu'une brise..-
je lui ai filé quelques billets..
et oui je l'ai fait..
moi qui ne le fait jamais..
et surtout à ce genre de vampire
qui profite de la détresse et du chagrin des autres..
je l'ai fait.
car je voulais voir sa dernière demeure..
je voulais lui dire tout mon amour..
bien sur trop tard..
comme toujours..
mais j'ai eu besoin de le faire..
je ne vois qu'elle depuis que Nanna est partie..
je sais..
elle ne m'entend pas..
mais je lui ai parlé..
je lui ai même chanté sa chanson qu'elle me dédiait
quand c’était le temps ou tout ne me paraissait qu'amour dans la vie..
j'ai arrêté quand j'ai vu que les fossoyeurs ont arrête leurs besognes et me regardait..
ils devaient penser que je suis folle..
je dois l’être un peu..
mais je reviendrai..






cette obsession qui s'appelle Rachida

depuis presque un mois..
depuis la mort de Nanna..
c'est elle que je vois..
quand je dors..
quand je somnole..
Rachida..
cette cousine..
partie si tôt..
cette cousine dont la vie
est digne de grands romans latino-americains..
cette cousine..
qui vécut étrangère..
et mourut etrangere..
elle m’obsède..
au point de suivre à la loupe
ce petit tronçon qui fut sa vie..
je cherche à entrer en contact avec ceux qui l'ont connue..
je cherche à connaitre son histoire..
et en cherchant je tombe
sur une histoire émouvante
de cette famille..
celle de ma mère..
la mienne..
ces mauresques.
expulsés d’Espagne...
leur dispersion..
à travers le pays..
ça m’envoûte..
j'aimerais avoir un jour..
la force..
la possibilité..
les moyens d'en parler








samedi 26 novembre 2016

et juste écouter janis

il pleut..
il fait froid..
dehors..
et en moi..
je me sens comme quand on il fait tellement froid
et qu'on ne sent plus ses membres..
ben oui
je ne les sens plus..
je regarde..
je surfe sur internet..
je regarde les posts des "ami/es"...
réels ou virtuels..
je les regarde commenter..
se disputer par fois..
pour des causes..
surenchérir ..
juger...
et je ne souris même pas..
j'écoute la voix rauque de Janis
et je me sens bien

jeudi 24 novembre 2016

partir

je ne pense qu' à ça..
la mort..
est ce du au départ de nanna,,???
peut être..
mais ce qui est sur
c'est que pendant toutes ces journées passées à ,e rien faire..
sauf voir des films..
regarder les infos..
réfléchir.
ou délirer
je sens de plus en plus ..
une lassitude..
une fatigue..
une incompréhension de la vie..
et je vis en spectatrice..
contemplant les autres vivre
ou croire le faire..
je les regarde..
courir..
essayant de donner une raison à leur vie..
avoir le  maximum possible pour les uns..
de l’argent..
du pouvoir..
survivre pour les autres..
mais tous y mettent le cœur..
tout me parait vain..
fat..
inutile..
même les nouvelles qui me faisaient vibrer d'enthousiasme..
me laissent de glace..
les seules infos qui arrivent encore à m’émouvoir..
en ces temps froids..
sont celles de ceux et celles..
qu'on tue de sang froid..
ces morts et souffrances inutiles..
o utiles pour ceux qui en profitent...
pourquoi on précipite le départ de ceux qui finiront par le faire..
la mort..
la seule vérité absolue
dans ce monde de fous
et peut être la seule solution à la folie des humains..
qui malgré toutes les leçons de l’histoire..
on n'arrive pas a admettre que la vie n'est qu'un laps de temps
quelque soit sa longueur
et que normalement on aurait pu tous le passer heureux..
je radote..
je voudrai tant que ça finisse




sssss

8 jours que je n'ai pas mis le nez dehors..
fatigue..
pluie...
je ne sais quoi d'autre.
.juste pas envie ..
pas envie de rencontrer les gens..
pas envie de voir les gens s'affairer..
pas envie de voir..
que le vie continue..bêtement..
que d'autres se font massacrer
un peu partout dans la région n'affecte personne..
juste envie de disparaitre

dimanche 20 novembre 2016

journée internationale des droits de l 'enfant dites -vous??

ces deux enfants d'Alep..
marchant entre les décombres de cette ville..
massacrée;pilonnée;bombardée..
sous le regard d'un monde qui s'en fout..
ils marchent quand même..
se tenant par la main...
à quoi pensent-ils??
quels sont leurs rêves??
que deviendront -ils??
comment voient -ils le monde??
croiront-ils un jour aux principes de justice;d'amour;de fraternité
eux abandonnés par tous??
journée internationale des droits de l'enfant...
ce petit garçon palestinien
aux beaux yeux tristes
fixés sur un soldat sioniste armé jusqu'aux dents..
cet enfant qui  se retrouve sans pays
parce que d'autres qui n'appartiennent pas à sa terre
ont décidé de lui faire payer leurs crimes....
journée internationale de l'enfant
cette petite fille du Yémen...
et ce regard qui me tord le cœur..
qui ne comprend pas
que ceux qui ont fait tout
pour avorter la belle révolution de son peuple au profit  de leur tyran mis en place..
bombardent son pays contre ce même Saleh ...
qui veut passer pour un libérateur.
.*et qu'elle soit là ..
ouvrant grand ses yeux essayant de comprendre..
journée internationale des droits de l'enfant
je voulais parler des enfants d'Irak;Mali.Afghanistan;Nigeria...
Bref tous ces laissés pour compte dans ma région..
je voulais juste vous dire
que moi non plus
tout comme eux et elles
je ne crois plus en vous