vendredi 5 août 2016

wach ransaktou

elle s'appelle Khadija
elle a 17 ans
née en 1999
une mineure
de skhour rhamna
village marginalisé comme tant d'autres dans mon pays...
kidnappée..
violée par 6 voyous ..
enceinte ..
tout cela n'a pas suffi pour inculper ces quidams
non ...
ils ont été mis en liberté conditionnelle..
et surs de la protection de certains influents dans la région..
ils l'ont menace de diffuser la vidéo de leur crime sur internet...
faut le faire..
la pauvre petite
face a tant d'injustice
s'est immolée..
elle est décédée daba..
et la presse en parle comme un fait divers..
un fait divers..
violer une fille..
et 7 voyous..
la filmer..
la menacer..
et jouir de l'impunité...
j'ai juste envie de vomir..
j'ai juste envie de crier toute ma colère
toute mon amertume..
je l 'imagine criant...
je sens dans ma chair sa souffrance..
dans mon cœur ..
son désarroi..
son incompréhension..
sa douleur...
et  je sens aussi l'hogra qu'elle a senti quand on les a libérés..
elle devait se sentir bien seule..
la pauvre petite..
et ça te parle d’état de droit..
état qui écrase ses enfants...
et ça te parle des progrès concernant les droits des femmes dans mon pays..
j'ai juste envie de dire
que si on laisse passer un tel crime...
on serait plus coupable que les violeurs





vendredi 29 juillet 2016

vampires

des statuts par-ci par là
fêtant la"victoire" de l'"armée" syrienne à Alep..
ça sourit..
ça se félicite..
et j'ai juste envie de vomir..
victoire
sur qui?
victoire de qui?
pendant 5 ans
Alep qui  a été une des premières villes à refuser le despotisme de assad and cie..
pacifiquement..
leurs slogans nous sont arrivés jusque là..
on les a repris avec eux..
un printemps..
oui ça l’était..
nos peuples ont franchi le mur de la peur
cette année là 2011
une peur ancestrale
renforcée par des générations de répression aveugle..marginalisation...hogra..
ils sont sortis nos peuples
crier Basta..
et la peur a changé de camp..
tous se sont ligués
tous les vampires du monde..
tous ceux que l'asservissement de nos peuples servaient..
nos intifadas réprimées dans le sang..
et les syriens
après les égyptiens ont  paye le  prix fort..
la répression aveugle  ne peut que mener à l’extrémisme..
et  l'aveuglement de Assad et cie a conduit
à une 3 guerre mondiale
et oui
mais sur la terre syrienne..
je ne compte pas les morts
je ne compte pas les réfugies..
je ne compte pas les dégâts..
j 'ai juste un gout de sang sur ma langue..
et je voudrais juste dire
honte à ce monde de lâches..








jeudi 28 juillet 2016

"est ce que ce monde est serieux"

je parle de mon monde à moi...
celui ou j’évolue...
celui ou j'ai appris
que l'indignation envers toute injustice ne doit pas nous quitter..
quelque soit l'endroit ou elle a été commise..
qui que ce soit qui l' a commise..
mon monde était parfait..
du moins je le pensais..
harmonieux..
droit..
sincère..
alors que se passe - t -il?
comment est il possible
qu'il y ait des voix dans mon monde
qui justifient l'hogra
qui justifient le despotisme???
et des voix depuis en plus majoritaires..
a-t-on adopté sans que j'en sois informée
le mode courant que nous refusions tant:
deux poids deux mesures..
défendre ceux et celles qui nous ressemblent
à tout prix
allant jusqu'à justifier leurs atrocités..
et condamner les autres
qui sont différents
qui nous font peur
même quand ils sont dans leur droit???
je suis juste ..
je ne trouve même pas de mot pour définir ce que je ressens

couper le cordon ombilical

il est plus que temps..
pendant toute sa vie..
on se croit appartenir à un groupe..
on se sent lié à la vie à la mort..
on est heureux quand il progresse..
en colère quand  il est en embarras
même de loin..
même quand les liens se desserrent..
même que suivant la notion classique de l'appartenance..
on n'en fait pas partie..
on a l'impression d'y appartenir corps et âme..
comme avec la famille..
enfin comme avec ma famille..
on a beau s'en éloigner..e
comme je l'ai fait lorsque je croyais avoir tout compris..
elle est là
et dés qu'elle appelle je suis là..
et dés que ça va mal ..
c'est vers elle que je me tourne..

je viens de comprendre..
je viens de réaliser..
que ce n'est pas ma famille..
non.
c'est un groupe qui incarnait les idéaux que j'ai toujours porté...
jusqu’après 2011..
avec les contre révolutions..
je me sens de plus en plus éloignée..
je suis même déçue..
jusqu'à en être malade pendant longtemps..
alors il est plus que temps pour moi..
de m'en détacher..
émotionnellement..
les émotions..
c'est ce qui a toujours brouillé mes jugements..
être placide..
être  froide
ne pas me sentir concernée par ce qui me deçoit..
ça m'aidera peut être
à evoluer