dimanche 13 août 2017

vous avez dit vie

il m'embrassa ;me demanda comment je vais..
puis me demanda :ou est samira??
il ne m'a pas reconnu..
ce voisin de toujours..
ce bel homme sportif..
qui riait tout le temps..
quand je lui ai dit que c'est moi samira..
il me redemanda:ou est mhidou?
mhidou c'est mon fils qui est père à son tour...
il le croit encore enfant..
la vie est dure
et il ne faut pas la prendre au sérieux...
voilà comment on finit
après des années d'arrogance..
ou on se croit éternel..
je ne sais pas pourquoi je me demande
-je me le suis quand même souvent demandé-
à quoi rime toute cette mascarade qu'on appelle vie

j'ai peur

oui..
j'ai peur..
plus à cause de ce monde terrible..
plus à cause de tout ce qui s'y passe..
non..
j'ai peur
car mon papa est malade..
je redeviens malgré moi la petite fille qui a besoin d’être rassurée..
qui a besoin qu'on lui dise
que tout ira mieux demain
j'ai juste peur
et j'ai peur aussi des mots
qui peuvent sortir de ce clavier

samedi 12 août 2017

si frêle..si fragile

sur son lit à l’hôpital..
semblant si fragile...
les larmes me montent aux yeux..
et je souris..
essayant de lui remonter le moral
et c'était surtout moi
qui en avais besoin: qu'on me remonte le moral...
lui l'homme qui durant ses années de labeur
n'a jamais voulu voir un médecin...
lui le robuste..
le fort..
celui que j'aime de tout mon coeur
malgré toutes nos mesententes
ma vie durant...
je le revois jouant avec moi
dans cette ville qui me rend toujours tellement nostalgique..
Youssoufia..
me chantant:
"au prés de ma blonde qu'il fait bon fait bon.."
ou
"une fleur au chapeau à la bouche une chanson.."
je me revois avec lui dans nos pique nique..
je le vois aussi m'engueulant pour mes choix dans la vie..
je le revois triste parce que la vie ne tourne pas rond
et que les gens ne sont plus comme avant...
et je sens à quel point je l'aime
et à quel point ma vie dépend de lui..
et je revois la dureté de la vie
ou je vois plutôt notre obstination à croire que rien ne doit changer..
et je me sens soudain redevenir la petite fille
qui a tant envie de se blottir dans ses bras
et sentir que rien de mal ne peut m'arriver...
mon dieu..
faites qu'il redevienne comme avant
quitte à ce qu'on dispute chaque jour..
je l'aime tant


mardi 8 août 2017

et ça continuera tant que...

Imad el Attabi
transporté en urgence le 20 juillet à l’hôpital militaire/Rabat
/le 20 juillet souvenez vous
la repression sauvage de la marche d'el hoceima
aprés 9mois du hirak suite à la mort/assassinat horrible de mohsine fikri
bombes lacrymogènes et .. je ne sais quoi d'autre/
visites interdites
même pour sa famille
à qui on aurait demandé l'accord du procureur pour avoir le dossier médical de son fils!!!!!
et il y aura enquête parait il
comme il y en a eu
pour sidi ifni
pour taza
pour chaib
pour les 5 martyrs d'el hoceima
pour la video de nasser
pour....
pour...
et nous on fera peut être un sit in ou deux
on criera sur les réseaux sociaux
pendant une semaine ou deux..
des hashtags nous sommes tous....
et chaque fois c'est un nouveau nom..
puis on passera à autre chose...
pourtant ce mois
ce fameux mois d'aout
sont tombés nombre de militants
chbada..douraidi..bekhouari..emeziani
et tous en observant des gréves de faim...
on les a laissé mourir
on les a assassiné
l'état les a assassine
car nos vies ne valent rien..
car nous ne valons rien pour eux
ceux qui nous gouvernent
ceux qui se croient au dessus de leurs propres lois
et ça le restera
tant que nous ne ferons pas entendre nos voix..
en nous unissant
c'est notre seule issue
c'est notre seule force
pour que justice soit faite
pour que l'impunité s’arrête...



mercredi 2 août 2017

et je suis rentrée...

enthousiaste..
je  l'étais..
je voulais absolument les voir..
ces jeunes enseignants..
je voulais voir leur marche..
je suis partie le pas léger..
pourtant il faisait torride..
une fois arrivée..
je me suis demandée ce que je faisais là..
pourtant..
ils étaient beaux et belles..
scandant les slogans qui m'ont toujours fait vibrer..
rien..
je me sentais juste lasse..
un peu triste..
j’entendais à peine leurs voix
qui criaient pourtant..
et je suis rentrée

dimanche 30 juillet 2017

35 jours déjà

Rabi3 alabla9..
journaliste..
correspondant du site badil..
incarcéré depuis le 28/5/2017..
il couvrait le hirak d'alhoceima..
ce hirak qui dure depuis 9 mois...
pourquoi???
des revendications ..non des droits..
hôpital;université...
et bien sur
comme partout dans la région
la seule réponse fut et est la sourde oreille et la répression..
Rabi3 depuis 35 jours
observe une gréve de faim..
Rabi3  a perdu plus de 21 kilos..
rabi3 risque de perdre la vie..
rabi3 nous interpelle tous et toutes
laisserons - nous faire???
serons -nous complices??
rabi3 n'a pas d'autre moyen de protester
il ne peut ni manifester..
ni s'exprimer..
rabi3 n'a que sa vie..
et il est entrain de la sacrifier
pour que sa voix
celle du hirak du Rif soit enfin entendue..
nous on est dehors
et en bonne santé...
nous nous prétendons solidaires..
alors prouvons le..
usons de tous le moyens possibles
pour que rabi3 soit sauvé
on ne veut pas de martyr
on veut des jeunes en bonne et parfaite santé
pour continuer la lutte contre lhogra et l9ohra
agissons avant qu'il ne soit trop tard

jeudi 27 juillet 2017

juste pour oublier qu'on est mortel

abattue par tous ces décès..
je me suis réveillée ce matin..
ouvert la fenêtre
et regardé les arbres..
bien enracinées..
regardant avec nonchalance
toute notre agitation...
semblant se demander:
pourquoi elles/ils courent????
et je me suis mise à penser
est ce que tout ce que nous faisons
est juste parce qu'on a peur de mourir???
parce qu’on ne comprend pas??
est ce que toute cette vitesse..
tous ces divertissements..
enfin..
tout ce qu'on fait
est juste pour ne pas réfléchir..
au sens de la vie???
est ce l'intelligence dont on se vante
ne serait pas une malédiction???
est ce que ce n'aurait pas été plus simple
si on était comme le commun des créatures???
je ne sais pas
je ne comprends plus
je ne veux plus comprendre


mercredi 26 juillet 2017

et ils nous quittent un à un

et nous restons....
attendant notre heure aussi..
une génération
qui a connu les affres des années de plomb
et gardé des graves maladies après des décennies de prison
et ils partent..
et les questions bêtes
me narguent de nouveau..
puisque la vie est si courte
pourquoi nous la gâchons ..
en de perpétuelles conneries..
rien ne vaut un moment de bonheur
pendant qu'on est là..
dés demain
juste après l'enterrement
j'oublierai
qu'elle est bête la vie..
j'ai juste mal..

tout de suite...
demain
ce sera un autre jour..
pour moi
pour nous qui restons...
maarouf lui
ne sera plus parmi nous
et beaucoup d'autres avant lui..
je divague...
je n'ai jamais compris la mort..
pourtant c'est la seule vérité absolue..
au fait
je n'ai jamais compris la vie



mercredi 19 juillet 2017

liberez les detenus du harak du Rif

moins qu'une journée de gréve de  la faim
et je me sens fatiguée..lasse..
ma tete m'a fait mal
j'avais un besoin terrible de boire du café..
et eux..
et elle..sylia..
enfermés dans des cellules
par cette chaleur torride..
Rabi3 a dépassé les 24 jours...
et les autres entre 3 et 7 jours...
mon dieu...
que doivent-ils sentir??
à quoi pensent -ils??
on ne peut pas rester là
à les regarder partir ..
on ne doit pas laisser faire..
on n'a pas le droit
de prétendre lutter pour la dignité
et ne pas remuer ciel et terre
pour leur libération..




mardi 18 juillet 2017

quand je vois

quand je vois les sacrifices du peuple du rif
pour des revendications..
doit-on parler de revendications quand il s'agit de droits??
quand je vois la liste des détenus qui s’agrandit de jour en jour..
quand j’entends les messages de ces jeunes
quand je pense à sylia..
quand je pense à leurs familles..
quand je pense à la connerie de ceux qui gouvernent..
et en même temps..
quand j'entends certaines de nos discussions
dans cette partie"utile" du Maroc
j'ai juste honte
quand grandirons-nous???

vendredi 23 juin 2017

mort d'amertume..je meurs de honte

cet homme..
s'est éteint hier..
cet homme..
a vu son fils emmener par la police
Mortada Iamrachen pour apologie au terrorisme!!!
le beau chef d'accusation...
comme cette guerre au terrorisme
dont on nous rabat les oreilles
depuis que ceux d'en haut 
ont senti que ceux d'en bas veulent changer les choses...
Mortada c'est un jeune homme salafiste..
oui...connu pour ses positions laïques
dans une interview à tel quel en 2014
il a affirmé croire en la liberté de conscience
"Il n'a jamais cessé d’affirmer sur les réseaux sociaux que si le non-respect du jeûne pendant le ramadan est une entorse faite à la religion, il n'en constitue pas moins une liberté individuelle que les autres doivent respecter. Dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux, on le voit parler de tolérance avec un curé de l'église d’Al Hoceïma. Mieux, il affirme que la laïcité est "un concept qui n'est pas incompatible avec l'islam".tel quel/21 juin
on lui reproche l'apologie du meurtre de l'ambassadeur russe/decembre dernier..
hahhaa 
pourtant voilà ce qu'avait ecrit mortada
"le meurtre de l'ambassadeur russe est un crime terroriste et le meurtrier est un criminel quelque soit des motivations"et ce en decembre 2016

Mortada
son père malade n' a pu supporter une telle injustice
une telle hogra
voilà son témoignage...
il s'est eteint hier
d'amertume
de hogra
ce qui me console un peu
c'est cette forte solidarité
https://mobile.ledesk.ma/encontinu/live-les-funerailles-du-pere-diamrachen-al-hoceima-video/
un peu
car en moi
quelque chose se meurt
de honte
de voir toute cette hogra
et ne pouvoir griffonner que quelques mots




je vous presente mortada jugez vous meme
https://www.facebook.com/beyondnesscom/videos/468459153499671/?hc_ref=NEWSFEED

lundi 19 juin 2017

"on se retrouve seul"

on court..
on s'agite..
on s’occupe..
on fait des programmes..
on remplit notre emploi..
on fait des projets...
juste pour ne pas rester en face de soi même
et se poser la question bête et éternelle
mais bon dieu
à quoi sert tout ça???

samedi 17 juin 2017

Rif/pardonne moi;j'ai honte

là; dans mon lit douillet..
je suis avec impuissance..
ce qui se passe au Rif..
des arrestations..
des humiliations..
et quand je "reagis"
je participe à un sit in
et je retourne dormir
la conscience tranquille
sans l'odeur des bombes lacrymogènes que les miens respirent..
sans la peur au ventre de ces familles craignant voir leurs portes enfoncées et leurs  enfants enlevés...
sans la douleur de ceux et celles qui sont emprisonnés..
oui
je rentre chez moi..
prend mon dîner
regarde un film..
et surfer de temps en temps
pour "suivre" ce qui se passe..
le Rif encore une fois meurtri..
le Rif dont les revendications ont été reconnues légitimes par tous..
le rif diffamé
le rif calomnié
mais le rif est debout
il nous apprend que les droits s'arrachent
face à des rapaces
qui ont pensé que la peur est de retour
depuis tous les massacres qu'ils ont fait subir aux peuples de la region...
j'ai honte de moi
j'ai honte de nous
j'ai honte de nos partis
j'ai honte de nos syndicats
j'ai honte
car normalement
on devrait tous rester dehors
jusqu’à ce que justice soit faite



libérer les prisonniers
et répondre aux exigences de la population..
mais je parle..
c'est facile de le faire
quand on est bien au chaud..


regarder la vie partir

une grosse fatigue..
une grosse lastitude..
plus envie de rien.
.pourtant..
jamais je n'ai été entourée de tant d'amour
jamais je n'ai eu tant d'attention..
comme si c'est venu tard...
comme si je ne mérite pas...
du haut de mon balcon..
et oui
j'ai un balcon..
moi qui ait longtemps vécu dans des mansardes..
du haut de ce balcon
que mes chérubins..
m'ont déniché
dans un quartier
rappelant ma Youssoufia
avec son calme...
avec ses arbres...
cette petite ville
ou j'ai vécu les meilleures années de ma vie..
ou l'amitié avait un nom:amour
du haut de ce balcon
je vois bouger les arbres
bien ancrées sur leurs jambes..
semblant me dire
on a vu pire ma fille..
je n'arrive plus à croire..
je n'arrive plus à m’enthousiasmer..
je me sens spectatrice..
d'une mascarade qui s'appelle la vie..
ou les gens jouent à faire la guerre
toutes sortes de guerre..
la vraie ou on tue physiquement..
et les autres
la guerre de la puissance
la guerre d'avoir plus
la guerre de dominer
la guerre d’écraser..
et j'ai juste envie de partir

vendredi 16 juin 2017

je ronge mon frein

depuis un bon moment..
j'ai peur d cracher ce que je pense..
depuis que je suis les discusions concernant le harak au rif..
des insultes..
des basses..
des accusations de trahison..
des accusation de ayaachas..
la guerre quoi
que virtuelle
même au sein des mêmes familles..
entre soi disant amis..
la Syrie est devenue le spectre..
la lybie en moindre inmpotrance
le yemen..
personne ne pose la question
pourquoi ces pays en sont arrivés là..
personne ne se souvient de la répression atroce subie par les populations
pour des revendications banales qui sont des droits dans d'autres pays....
personne ne se souvient plus des emirats du golf et leur riz distribué à gauche età droite..
peronne ne se souvient du coup d'etat sissi appuyé par les emirats,l'arabie saooudite et le monde "libre"..
non il est fréquentable le facho qui en a tué des milliers et je ne parle pas des prisonniers...
personne ne parle de l'appui de l'arabie saadite a salah qui est devenu "liberateur"
perzonnz ne sz souvinet plus de la revolution syrienne qui nous a tant inspiré par ses slogans pacifistes..
personne ne se souvient de cette grande coalition pour faire peur
ce cgoix entre stabilite et daech ou terrorrisme..
et personne ne se souvient du jeu malsain
choisissez la dictature ou les islamistes
comme si nos dictateurs n'utilisent pas la religion
et les groupes "terroristes" sont leurs enfants legitimes
et enfin
pour ne pas dire plus
j'ai honte..
de voir que nombre de ceux et celles
qui ont prôné pendant longtemps la démocratie et sacrifie pour elle
ont choisi de se placer contre leur peuples
contre le "terrorrisme"
de quel terrorime on prle
de l’occupation de la palestine.
des millions massacrés en irak;en afghanistan;ay yemen
,;au mali:au niger....
je voudrais juste vous dire
que vos niaseries glorifiants l'humain
me font gerber




vendredi 2 juin 2017

????

ça bouillonne toujours au Rif..
la population donne des leçons au reste du peuple:
détermination;pacifisme..
leurs revendications..
sous d'autres cieux c'est des évidences..
pourtant l'arrogance du Makhzen laisse traîner..
non$c'est mal exprimé
le makhzen fait tout pour envenimer la situation..
séparatistes prétendent -ils..
agissant à la solde de forces occultes qui chercheraient à déstabiliser le Maroc..
puis quoi encore???
le pire c'est ce climat crée visant à diviser le peuple
à force de mensonges...
la répression aussi de ceux que cette propagande n'a pas dupé est de plus en plus fréquente..
mon dieu
mais qu'est ce qu'ils ont à la place d'un cerveau???
au fait
leur cerveau fonctionne suivant leurs propres intérêts...
dialoguer avec les rifains
entraînerait à devoir dialoguer avec d'autres régions..
devoir répondre à l'attente de toute une population qui aspire à un peu de dignité..
alors;tous les moyens sont bons pour diaboliser cette lutte
qui a redonné espoir..
quitte à..je ne sais même pas quoi..
les partis et syndicats sont aux abonnés absents
à des exceptions prés
et je regarde enragée




lundi 29 mai 2017

ou va-t-on??

je n'arrive pas à dormir..
le Rif est en ébullition..
on a arrête plus de 7 personnes d’après des infos
l’état parle de 25..
la répression ..
la hausse des prix..
bref ça va mal..
et les gouverneurs aussi arrogants..
ou mènent ils le pays???
des messages circulent sur le net
racistes..
on divise le pays..
on instaure un sentiment de peur
en brandissant ce qui se passe en syrie et ailleurs..
oubliant toute fois de préciser les responsables de cet état de choses..
on"mobilise"
contre toute manifestation
qui serait une tentative de semer le chaos dans les pays!!!!
mais est ce qu'ils n'apprendront jamais..??
ils ne veulent pas céder une miette de leur pouvoir..
même le benkiki qui a pourtant été au delà de leur espérance
a été remercié d'une façon si humiliante..
et pourtant ce sont eux qui devancent
et crient
attention on veut détruire le pays..
la plupart ne croient plus en rien..
ni partis..ni syndicats..ni élus..ni gouvernement..
ils ont tout fait pour..
j'ai juste peur


jeudi 25 mai 2017

maintenant que tu sors:ki hasse brassek

on était devant le tribunal de 1 instance a ain sbaa
quand notre attention fut attirée
par un jeune homme qui gesticulait..
se tordait par terre..
c'était juste horrible à voir..
un cercle se fit autour de lui..
les questions fusèrent..
surtout que certains jeunes semblaient le connaitre..
je ne l'avais jamais vu auparavant..
bref ;il nous raconta son histoire..
il aurait été kidnappé
torturé..
même violé..
il le déclara même  en vidéo..
qui fit vite le buzz au Maroc et ailleurs...
la colère;la compassion;l'indignation..
 firent les sentiments qu’animèrent les personnes présentes..
on ne peut pas faire une telle déclaration pour le plaisir..
ou pour faire l’intéressant..
c'est dur et rare dans une société machiste qu'un homme ose parler de viol qu'il aurait subi..
un mouvement de solidarité se fit vite autour de lui..
et le choc asséné par ces déclarations
fit qu'on ne fit pas du tout attention
aux quelques voix qui doutaient..
je répondais toujours
que soit il a vraiment subi ce qu'il raconte et c'est très grave..
soit il a menti
et c'est dans un hôpital qu'il doit être..
le temps passa
et la police l’arrêta pour "wichaya kadiba"
indignés ;nous l'étions tous et toutes
et nombre d'associations prirent le parti de le défendre..
et durant ces deux procès
il maintint son témoignage..
j'avoue que parfois j'avais des doutes
pourquoi lui?
ce n'était pas un leader..
bref;
un jour
il tint une conférence de presse
ou il déclare qu'il n' arien subi..
mieux encore
que ce sont les militant/es qui l'ont épaulé qui l'auraient poussé à faire ce temoignage..
bouche béé
surtout que les personnes qu'il a prétendu être ses instigateurs
et surtout une militante
l'a pratiquement traité comme son propre enfant
elle avait si mal pour lui..
et s'est dévouée en l'emmenant à l’hôpital quand il avait ses crises
et des crises ;il en a eu
partout ou il ya des spectateurs
en l’hébergeant
car il nous a dit que sa famille l'a rejeté..
je ne le juge pas..
non
je ne sais pas quelles pressions il a subi..
ni comment il a vécu son emprisonnement..
ni ce qu'il voulait par ce qu'il a fait..
peut être voulait il un peu de lumière
..
j'en parle juste pour dire
que certaines personnes en manque de reconnaissance
peuvent faire n'importe quoi pour attirer l'attention sur eux
je lui en veux bien sur
d'avoir été un instrument que les autorités ont tenté d'utiliser pour discréditer une asso et certaines personnes..
peine perdue puisque c'est juste bête



i

heureuse..

oui
émue
reconnaissante..
dans mes rêves les plus enthousiastes..
je n'ai pu imaginer
avoir tant de verdure à portée de main..
redevable à mes chérubins
qui m'ont fait sentir
que je pouvais être dorlotée moi aussi..
je n'arrive toujours pas à y croire..
je n'ai pas l'habitude
qu'on prenne soin de moi..
mais là
c'est arrivé
mon dieu..
c'est possible donc..
j'ai juste  envie de pleurer 
mais de joie
et peu importe
si je dois mourir demain

heureusement qu'il y a de l'herbe

le proverbe dit "a force de regarder l'arbre ,on oublie la foret"
pour moi
c'est plutôt l'inverse..
à force de regarder ce qui se passe globalement
dans le monde
j'en arrive à oublier
de regarder autour de moi..
ces petites choses..
qui font
qu'on continue de vivre..
de croire..
et d’espérer..
en quoi exactement??
je ne sais pas..
mais au moins
de ne pas aller
à force de mauvaises nouvelles
se jeter dans le premier fossé qui apparaît...
et donc
j'ai décidé de commencer par regarder
le petit jardin à coté
et bizarrement
je me sens bien..
en regardant ces arbres
défiant le temps..
je me suis dit..
cool ..
ce n'est pas en te morfondant
que tu vas changer quelque chose..
tu n'es qu'un epsilon dans cet univers..
fais comme les autres espèces de la nature
autre que les humains
vis..
et ne te pose pas trop de questions
j’espère que cet état d’âme
durera


comédie contre hypocrisie

"tu sais ;je vais me marier.."
me dit-il
je fus si heureuse pour lui
fatiha c'est une maie de toujours..
d'ailleurs leur relation n'a qu'a assez duré..
"non ,je n’épouse pas fatiha..
tu sais ce n'est pas une femme sérieuse
elle est sortie avec moi pendant des années sans acte de mariage..
elle ferait la même chose avec un autre..
moi ce que je veux;c'est une fille qui n'a jamais connu d'homme avant moi"
et il me parla de sa promise..
parait que c'est une fille du bled..
qui n'ose même pas s’asseoir dans un café..
parait que c'est ça être sérieux..
il disait cela alors qu'il était attablé avec moi sur la terrasse d'un café..
je lui ai fait la remarque...
il a essayé de se justifier en prétendant que j'étais différente..
bref on a un peu discuté ses contradictions chez nos hommes..
qui veulent bien d'une maie libérée
mais épousent une femme soumise
ou du moi qu'elle le prétende...
il me présenta sa soumise..
j'eus envie de rire..
car cette "soumise" je la connaissais..
de loin certes..
mais je savais comment elle vivait elle et une bande de ses copines..
elles arrondissaient leur fin de mois
en sortant à droite et à gauche..
hahha mon dieu que j'ai eu envie de rire..
fatiha est "pas sérieuse" parce qu'elle a osé vivre sa relation
et l'autre parce qu'elle sait mentir est sérieuse..
elle lui raconté plein de bobards..
elle a fait la faible..
celle qui ne comprend rien à la vie..
hahhaah
mais au fait
qui pousse ces femmes à jouer la comédie
n'est ce pas l'hypocrisie des hommes

lundi 22 mai 2017

housssine...

trop énervée par ce que je vois..
j'ai décidé de flâner un peu a akkari..
un vieil homme
ou du moins me semble-t-il
me tira par l’épaule..
"camarade samira;j ai faim
peux -tu m'aider?"
je n'ai pas compris au début..
je ne reconnus pas cet homme
qui m'appelait camarade..
je l'ai intensément regardé :
niet..
ma mémoire ne l'avait pas dans ses tiroirs..
chauve,édenté..très maigre..
"tu ne me reconnais pas??
je suis houssine"
et il a souri..
ce sourire ce fut comme une gifle..
j'ai revu ce jeune garçon
ce jeune houssine
un élève de yacoub el mansour..
que j'ai rencontré..
avec qui j'ai discuté
il y a une éternité..
au local de l'union des écrivains marocains..
du temps des premières réunions
 de l'AMDH..
79 je pense du siècle dernier..
je crois qu'il a été arrêté
en 83..
et depuis je n'ai pas eu de nouvelles..
comment est ce possible??
que s'est il passé dans sa vie??
pourquoi en est il arrivé là??
ou sont ses camarades?
a-ton fait quelque chose pour lui??
j'ai pensé à tout ça
mais j'ai pas osé poser de questions..
j'ai pensé à une période de ma vie
ou  il a fait froid et sombre..
ou beaucoup de portes se sont fermées devant moi..
oui;en général quand on va mal
et qu'on a le plus besoin d'aide..
rares les mains qui se tendent..
y en a eu pour moi..
et je vois bien que pas pour lui..
je suis restée silencieuse comme une conne..
j'ai juste pu lui donner ce que j'avais sur moi
et c’était pas beaucoup..
et je suis partie sans me retourner..
pensant à tous ceux
toutes celle qui ont fait un bout de chemin avec moi..
avec un grand sentiment de tristesse..
me demandant
pourquoi on perd de plus en plus
cette belle qualité de solidarité

متى يعلنون وفاة العرب ؟

et les images défilent..
ces palestiniens luttant seuls
contre et les sionistes..
et un monde sourd muet..
ils manifestent leur colère..
leur refus..
les prisonniers eux sont à leur 36 jour de gréve de faim...
pendant ce temps là..
les"gouverneurs" arabes reçoivent trump à ryad
et il ne se gêne pas
pour déclarer le hamas mouvement terroriste..
ils ne pipent pas un mot...
aucun d'eux n'ose parler des détenus..
aucun d'eux n'ose parler de l'appartheid..
aucun d'eux n'ose parler d’occupation..
serviles;ils le sont et le resteront..
les peuples...
les peuples..
peut-on en parler...??
au yemen..
ils meurent par centaines chaque jour..
et ça ne fait pas les titres..
non ça n’intéresse personne..
en syrie..
moi non plus je n'ose plus m'informer de ce qui s'y passe...
Irak..depuis l'invasion des americains
seules les armes parlent..
lybie...
le kaddafi ayant régné en despote affirmé
n'a laissé que le chaos..
egypte...
arrestations quotidiennes
et un clown dictateur comme président
il parait que c'est les pires...
liban...
tunisie...
Algerie...

mon dieu...
serait-ce la fin des arabes
comme a prédit nizar

https://www.nizariat.com/poetry.php?id=110

comme un herisson

de l’intérieur..
et de l’extérieur..
je sens les épines ..
dans tout mon corps..
je n'arrive pas à desserrer mes dents..
un désespoir intense m’étouffe..
je respire mal..
depuis que j'ai vu trump
et depuis que j'ai vu
les courbettes de ceux qui ont tout fait pour qu'on en arrive là..
et je revois 211
et je revois cet espoir intense qui a repris naissance dans le cœur de millions de laissés pour compte..
et je revois ces despotes du golfe
courir à droite et à gauche ..
pour tuer cet embryon d'espoir..
pourtant les rêves étaient si simples...
ces pingouins ont tout fait..
argent en veux -tu..
accueilli ben ali
renversé morsi...
retapé salah..
bref tout pour que rien ne bouge..
normal..
si les choses avaient bougé
c'est leur arrogance qui en auraient pris un coup..
le petro dollar
le dollar tout court..ne veut pas que les choses changent..
de l'autre coté
les autres..petro dollar
ceux qui veulent que les choses changent
là ou ils veulent et pas ailleurs..
les mollahs..
qui eux aussi
dans leur quête de detroniser les wahhabites
et être les porte parole de l'islam
la nouvelle Mecque des musulmans..
ne se sont pas privés du plaisir de détruire..
d'attiser les haines..
et de diviser ..
les despotes du golfe ont tout fait pour détourner
les regards du vrai ennemi
de la colonisation
de l'appartheid..
de l'exploitation
de..

daba on est sunnite ou chiite..
et pour gagner
leur perinite
tous sont prêts à tout..
manger dans la main de trump..
je vois des jours noirs venir
et je n'ai que mes larmes..
et encore..
je n'ai pas envie de voir ce qui arrivera
je veux juste partir




..

vendredi 19 mai 2017

juste..

"rien ne me plait"
a dit darwich
et c'est ce que je sens..
je ne comprends plus rien à l'humain..
je ne comprend plus rien:
à tant de haine..
à tant de mechancete..
à tant de bêtise..
à tant de médiocrité..
à tant de rapacité..
j'ai juste envie
de dormir

jeudi 18 mai 2017

je me surprends

à  regarder
les arbres
trouvant paix et sérénité..
à voir défiler des événements importants
qui m'auraient galvanisée
y a deux à 3 ans
y a une éternité..
sans que je réagisse..
sans que ça me donne la fièvre..
je me sens déjà
loin

mercredi 17 mai 2017

Pardon N;pardonne notre egoisme

après ma rencontre avec N..
je me suis sentie si mal..
si coupable
de n'avoir jamais essayé de faire quelque chose qui puisse vraiment l'aider..
je l’écoutais quand elle voulait bien me parler..
et c'est tout..
j'ai essayé  il y a de cela 5 ans..
de l'inviter chez moi
l’emmener au bain maure..
mais les regards réprobateurs de voisins me dissuadèrent de l'inviter davantage..
quand je l'ai revu ce matin
je ne me suis pas pardonné cette lâcheté..
cette peur du "que dira-t-on.."
certes..
elle venait à des heures indues..
souvent bourrée..
mais quand je lui parlais
quand je la lavais
quand je l’écoutais halluciner..
ses yeux s'illuminait
et elle semblait me comprendre
quand je lui conseillais de rentrer chez sa famille
et suivre une desintox..
mais je l'ai laissé tomber..
et elle est si fine
qu'elle a compris le changement de mon attitude envers elle..
un jour elle passa..
je n'ai pas souri
j'ai dit que je devais sortir pour urgence
elle m'a demande de rester le temps de fumer une cigarette..
et elle n'est plus revenue..
et ce matin
je tombe sur elle
et dans son visage
que des mains criminelles ont blessé
c'est ma lâcheté et mon égoïsme que j'ai vu..
elle avait peut être juste besoin de sentir
qu'on l'aime

la porte verte

"regarde cette petite ruelle..
regarde cette porte verte..
elle me hante..
pourtant ça fait presque 10 ans...
que j'y suis venue..
j 'avais 26 ans...
je sortais d'un divorce et de beaucoup de désillusions concernant mes choix...
nihiliste ..oui je le suis devenue..
je faisais celle qui s'en foutait de l'avis des autres...
et pourtant  leurs regards inquisiteurs me perturbaient au fond..
tout le monde à l’époque avait décidé que j’étais la méchante dans mon couple..
que j'avais l'art de gâcher ma vie..
qu'en divorçant je perdais un train de vie que je ne pourrais avoir de nouveau..
que j’étais:
 irresponsable...
instable..
égoïste...
et à force de l'entendre..
de la bouche de mes proches..
j'ai fini par y croire..
je me sentais mal..
je buvais..
prenait des calmants..
changeait souvent d'amants..
bref..
la totale..
et plus je me sentais mal..
plus je m'enfonçais..
comme si j'avais un plaisir malsain de me faire mal..
mon entourage..
parlons en..
j'avais l'impression que ça les gênait de me rencontrer...
pourtant je sortais
et j'avais un réel plaisir en les voyant embarrasses
je faisais exprès de parler de mes frasques à haute voix  quand je les rencontrais..
je tombai enceinte..
je ne fis rien pour avorter..
j'ai laissé le fœtus pousser..
jusqu'à 8 mois..
et je faisais exprès d'aller voir mes copains de la haute avec mon gros ventre..
je n'ai jamais compris pourquoi je faisais ça..
puis j'ai décidé d’arrêter
je ne pouvais pas avoir d'enfant
je ne travaille pas..
suis allée voir un médecin..
après les quelques phrases de morale
qu'il a débité rapidement..
il me proposa un prix exorbitant..
incroyable..
je suis allée demander comment fait'on pour avorter/tuer un enfant de 8 mois..
j'en ai bu des plantes amères
puis on m'a indiqué l'adresse d'une sage femme..
porte verte..
femme voilée..
après avoir encaissé
une somme assez rondelette
j'habitai chez elle pendant 3 jours
je ne sais pas ce qu'elle m'administrait
je ne cherchai pas à savoir..
ma fièvre monta si fort
qu'elle me demanda de sortir de chez elle::
qu'elle ne voulait pas courir le risque que je meurs chez elle...
pas le risque que je meure..
mais juste que je ne le fasse pas chez elle..
je me sentais comme une loque
au fait j'étais une loque..
l'enfant décida de tomber..
un garçon..
tout bleu..
une grande hémorragie..
je n'avais qu'n désir:mourir
jusqu'à présent je ne faisais mal qu'à moi même..
là j'ai franchi l'infranchissable..
je me suis retrouvée à l’hôpital..
jusqu'à présent je ne sais comment..
et depuis je suis vide..
j'avais juste envie de t'en parler
je n’arrête pas d'en parler..
à tous ceux que je rencontre..
non ce n'est pas l’aumône que je veux
juste qu'on m’écoute et qu'on me dise que je peux être pardonnée pour ce que j'ai fait.."
elle s'en alla
me plantant devant cette porte verte..
gardant dans mon cœur son regard hébété
et les cicatrices qui jalonnent son visage..
elle était si belle pourtant


mercredi 5 avril 2017

JUSTE TAISEZ VOUS

ce regard...
cette souffrance..
cette horreur..
n'attend plus rien de vous..
juste taisez vous..
arrêtez votre hypocrisie...
ne me parlez plus de principes..
ne ma parlez plus de droits humains..
ne me parlez plus de l'humanité...
j'ai juste un nœud
là ...sur mon cœur...
et un cri qui me brûle la gorge..
vous avez tué en moi..
la lueur d'espoir en un monde meilleur??..
non juste un monde animal
ou on ne tue pas pour le plaisir de tuer..
juste taisez vous..
nos morts ont besoin de serenite


samedi 4 mars 2017

FRANCAFRIQUE Incroyables révélations de Bokassa avant sa mort 1

et je reviens vers toi

toi ce blog
que je remplis de mes halwassates..
à chaque fois que je ne peux plus supporter..
oui
c'est vrai..
je n'arrive plus à supporter ce monde..
je le trouve trop injuste..
parait qu'en moins de 48h plus de 110 personnes périrent de ....FAIM
en somalie
ce pays africain dont le sous sol contient de l'uranium,du minerai de fer, du cuivre.....
il contient du pétrole aussi...
ce pays dont l’économie était basée sur l'agriculture
-parce que bien sur les richesses du sous sol 
ce sont les grandes campagnes qui la convoitent -..
mais bien sur 
tout le monde s’en fout..
les droits on en a suivant la couleur de peau..
la religion...
la race..
tout ce qu'avait banni la déclaration universelle des droits humains..
suite aux guerres qui ont détruit l’Europe surtout..
revient en force
mais bien sur pas dans les pays
qui ont appris la leçon
et  éloignent le spectre des guerres de chez eux
et viennent essayer leurs armements
ou s’entre tuer.../pas physiquement bien sur
ils sont trop précieux
non
c'est vers leurs anciennes/tjs colonies 
à qui on a imposé des frontières favorisant les guerres civiles
a qui on a imposé des gouverneurs à la solde des "grands"..
non ce monde n'est pas à nous..
je me demande ou on va




vendredi 3 mars 2017

encore et encore...

tout à l'heure m’apprêtant à déjeuner
j'ai vu des images d'enfants irakiens qui se bousculaient pour avoir"l'aide alimentaire"
puis d'autres images
mais cette fois su Yémen..
des bombardements de partout et par tous
et des enfants affamés...
tout de suite après un reportage sur la somalie
avec des images affreuses sur la famine
des enfants squelettiques avec de gros ventres...
puis bien sur j'ai appris que housni moubarak a été innocenté de tous les crimes dont il a été inculpé
que le putschiste sissi est devenu fréquentable
et que même l’Allemagne lui allouerait des crédits...
bien sur en Syrie tout le monde a le droit d'intervenir:
des iraniens ;des russes;des turcs....
et j'eus le ventre noué
je ne pouvais plus rien avaler...
juste marre de ce monde
"le meilleur des mondes"
un monde plus riche que jamais
et pouvant aire vivre décemment tous ses enfants..
déchiré par une bande de vampires
qui veut tout avoir..
par ce système
basé sur le profit
sur la concurrence..
j'ai juste envie de dire
que j'ai honte d’être encore là
dans cette époque
plus sauvage que jamais..
ou la médiocrité a pris le dessus..
et partout
même dans ces soi disant démocraties





mardi 28 février 2017

la terre peut couvrir tous ses enfants d'amour si l'humain la laisse

elle s'est réveillée en sueurs..
des cauchemars
qui lui paraissait si vrai
mère terre qui s'engloutit dans un grand tour noir
et tous ceux qu'elle aime
criant: gesticulant..
essayant de s'accrocher..
son cerveau
 pendant son sommeil
essayait de sauver la terre
toutes les contes de fées lui passèrent dans sa tète
même les films de science fiction qu'elle dévoraient..
ne lui étaient d'aucun secours
la terre s’éloignait
et semblait pleure..
elle se voyait enfant rêvant ..
de pouvoir être
un super héros
pouvant rendre les aiguilles de la montre à l’heure....
elle a cherché dans sa petite tète
a fait défiler devant ses yeux tous ces héros qui l'ont tant fait rêver..
niet..nada...rien...walou
aucun d'eux ne lui semblait pouvoir sauver la terre
sauver les siens...
soudain elle vit une vieille femme..
pas comme dans les films ..
avec un visage lumineux et tout le tralala..
juste une vielle femme courbée..
elle courut vers elle ..
c"au secours;dit la fillette"
la vieille dame détourna la tète
"de quoi t'as peur fillette"
il est peut être temps que la terre se debarrsse de ces parasites
qu'on appelle humains"
"pourquoi,tu es humaine toi aussi"
"oui la fille,moi je suis Humaine
je suis là depuis des millions d'années
j'ai vécu avec toutes les espèces en harmonie..
une harmonie que la nature façonnait
ms petits enfants dont tu fais partie
ont tout voulu changer
ils ont voulu se rendre maîtres de tout
organiser la vie à leur guise
ils se sont isolés des autres créatures
après avoir éliminé plus que la moitie..
et gardé l'autre soit pour s'en amuser
soit pour l'exploiter..
ils ont fondé des citadelles..

ils on appris la possession...
le non partage..
et comme ayant maté les autres créatures..
ils se prirent pour des dieux...
pouvant tout déterminer...
pouvant tout avoir...
ayant oublié la notion de partage
ils se ruèrent les uns sur les autres
ils trouvèrent des raisons
qui semblent changer dans le temps
religion...race...terrorisme
mais ma petite fille
la seule raison est la possession
plus de possession
et tout garder pour soi
car se croyant dieux
ils se croient éternels..
et voilà..
ils inventèrent plus d'armes mortels
ils detruirent l'harmonie de la nature
et la terre en a marre qu'ils restent dans son creux
c'est pour ça
qu'elle a décidé de partir..
elle a pourtant tenté
par des tremblements de terre
par des tsumani
par plusieurs manifestations de ras le bol..
là elle en a marre
elle s'en va
qu'ils se cherchent un autre endroit ou une autre arène pour mieux se détruire"
"et toi;pourquoi tu ne cours pas comme les autres"
"je suis trop vieille pour ça fillette
et puis peut être que j'attends un miracle"
"un super héros ;dis moi lequel
je sentais que u attendais quelque chose"
"hahahhaa pauvre fillette
on vous a tellement bourré le crane de forces surnaturelles
pour que vous oubliez les votre
pour que vous ne croyez plus en vous
pour ne pas chercher la solution en vous
en chacun de vous
en vous unissant tous
et en admettant que vous n’êtes qu'une infime partie de ce grand univers..
non,ma fille
y a pas de super héros
l’héroïsme
est que vous repreniez votre dimension naturelle
de créature parmi les autres
et que vous faites de sorte que votre petit passage dans cet univers soit un paradis....
la terre peut couvrir tous ses enfants d'amour
aidez là"
la terre continua son engouffrement...
j'avais de plus en plus froid
mais bizarrement pas peur...
quand j'ai senti la mère de maman me secouer
"réveille toi
le bus de l’école
 attend"
"puis je aller à pied
la terre est assez polluée comme ça
on l'ettouffe
et puis le collège est pas très loin"
mama ne croyait pas ses yeux
je suis réputée paresseuse
et j'eus soudain en un éclair
le visage de cette vieille dame dont j'ai rêvé qui me clignait les yeux

lundi 27 février 2017

BASTA

je voudrai juste déverser tout le mépris
toute la colère
que j'ai contre
ces hommes
qui en prônant des slogans de liberté et égalité..
agissent souvent pire que le pire des machos...
je voudrai juste leur dire
arrêtez de nous baratiner
avec vos discours sur la femme
en l’élevant comme étendard contre l'islamisme...
vous savez bien que si vous n’êtes pas mieux
vous êtes pire
eux au moins ont le culot de dire qu'on n'est pas leur égale
vous
non..
vous criez à droite et à gauche
attention  danger islamiste
droits de la femme bafouée
et vous les bafouez encore mieux qu'eux...
pour vous une bonne camarade c'est une camarade casée avec l'un de  vous..
et qui dit oui à tout
si jamais elle sort du rang
des limites que vous avez trace
car vous en tracez des limites
elle devient putain tout d'un coup$et tous les bars que vous fréquentez la connaîtront....
alors arrêtez de nous instrumentaliser
travaillez sur vous même
remettez vous en question
dites vous que le machisme n'est pas une question de religion
mais une question de société...
donnez l'exemple de relations épanouies..
commencez par vous même..
bien sur je sais qu'il y a des exceptions
mais de plus en plus rares..
j'en connais et je les admire...
mais en gros
vous ne valez pas mieux que les autres
en votre façon de voir les femmes..
et ce qui me fait  encore plus mal
c’est que bcq de femmes sont vos complices
en se taisant
en poussant d'autres à se taire
au nom de quoi?
parfois c'est la famille
parfois pour ne pas "ternir" la réputation de telle ou telle organisation..
car se serait "exploité" par les ennemis du progrès..
hier des jeunettes m'ont raconté des atrocités..
et elle ont pleuré pour que je ne dévoile pas les noms
pour que je ne réagisse pas..
ça me fout la rage
alors je vous dis Basta..
discutez les idées pas les personnes
et si un comportement ne vous plait pas
dites vous que vos comportements ne plairont pas à tous..
et que si personne n'en parle
c'est parce que cette société vous protège
et que c'est pour ça qu'au fond c'est pas un changement que vous voulez..
et il n'aura pas lieu
tant que des mentalités pareilles circulent dans le milieu prétendument progressiste







dimanche 26 février 2017

galik hadati

elle voulait changer le monde...
elle rêvait
 Egalité
 liberté...
elle aimait la nature...
elle aimait les gens...
elle croyait en la bonté
elle disait que l'humain est bon dans son essence...
elle a rencontré d'autres personnes..
qui partageaient ses idées
ou du moins le prétendaient...
elle était de toutes les manifs
elle était de tous les rassemblements
elle buvait ces discours enflammés..
sur le changement..
la place de la femme..
le progrès...
elle est même tombée amoureuse..
et son Romeo l'encourageait à défier les traditions débiles..
de ne pas s’occuper de que diront les autres...
elle était joie et amour..
une fois les études finies..
elle se maria avec son Romeo..
pour elle c'était sa chance de s’épanouir pleinement..
de réaliser ses rêves d’émancipation..
car bien sur étant mariée elle serait plus libre de ses gestes ..
surtout dans une société comme la notre..
elle vécut un bonheur parfait pendant une année
puis son mari/camarade..
commença à lui mettre la pression
"faut pas heurter la société"
"tu dois limiter tes réunions et rentrer tôt"
"n'oublie pas qu'il y a des traditions à respecter"...
"tu es une femme et une femme doit savoir s'effacer "
bref commencèrent les disputes...
jusque là
c'est courant..
avec le temps
on a fini par comprendre que le machisme n'est pas l'apanage des "reacs" des "islamistes"
le pire c'est que quand ça a vraiment empiré
et qu'elle a demandé le divorce
il est allé voir ses parents
leur dire
que votre fille est une p..
et que "starte 3liha hite ana wald nasse"
je ne sais comment traduire..







samedi 25 février 2017

Dalal,je T'AIME

je n'arrive pas à fermer l’œil
pourtant je suis fatiguée
fiévreuse..
je revois ton sourire
si beau
si généreux
ton regard intelligent...
je te revois dansant
chantant..
te souviens -tu
quand t'as tenu à me maquiller
lors de la fête de fin de la colonie AMDH à safi???
je ne sais pas le faire
me maquiller
et ça te faisait rire...
tu as dansé comme une déesse grecque..
rayonnante et si belle...
je revois l'hommage que t'ont rendu tes ami/es
tu sais
tant d'amour ne peut être donné qu'à un être exceptionnel comme toi...
je revois tout
et dans mon cœur
je sens une grande déchirure

la vie est souvent injuste
certes..
t'as fait dasn ce petit bout de chemin que tu as parcouru
plus que des centenaires vivant autour de leur petite personne...
certes..
certes...
les humains ont inventé tant de mots...
tant de raisons
pour pouvoir supporter l'insupportable..
mais je t'avoue petit ange
que c'est dur ...
dur de voir Fahd essayant de garder le sourire
ghassan essayant de supporter
et tes parents..
je revois les larmes de khadija
les larmes de Rachid..
et de tous ceux
toutes celles qui t'ont connu
car il suffit de te connaitre pour t'ailer
et j'ai juste envie
qu'on puisse par un miracle partager la douleur
car je sais
qu'elle est insoutenable



vendredi 24 février 2017

le deluge à cause ds qqs gouttes de pluie

6h du matin..
un froid glacial..
eet pourtant je quitte mon lit douillet
pour griffonner..
depuis quelque temps
ma tete bouillonne de questionnement..
sur mes choix
sur nos choix
par nous je parle de ceux et celles qui ont partagé un grand bout de ma vie..
ou en est on?
tous nos rêves..
toutes nos luttes sincères...
pour ce qu'on a cru bon pour notre peuple..
des rêves???
plutôt des évidences:
dignité est le mot pour moi qui résume..
et rien que le vue de mes concitoyens..
et dans les "métropoles" du pays
se"noyer" des qu'il ait plus une demi journée de pluie...
les infrastructures ..que nous payons de nos impots..fin hia???
et tout se passe

sans que les responsables agissent
me montre que le chemin est encore long..
ce mépris total des citoyens
en est la preuve flagrante..
des gouvernements/on n'en a pas encore un depuis 5 mois et ça nous parle de blocage/
d'ailleurs même le gouvernement n'a pas son mot à dire
ne sommes nous pas les élèves émérites du FMI et consorts..





ba sidi

je m'en souviens à peine..
d'un homme mince..
de stature droite...
avec sa djellaba et son selham...
dans mes souvenirs
il est là dans la grande chambre que j'aimais tant à Achbar...

regardant les infos..
sinon
c'est dans son bureau au premier étage
écrivant..
je sais qu'il a réécrit le coran de sa propre main
mais j'aimerais tant voir ce qu'il a écrit d'autre..
pour nous à l'époque
c’était le ba sidi tirelire
certes il n'était pas le grand papa gâteau
je ne me souviens jamais d'avoir eu une conversation avec lui..
faut dire qu'il est parti trop tôt ..
pourquoi j'en parle alors?
pourquoi son visage me hante ces derniers temps???
parce que je pense que ce fut un grand homme...
c'est un homme qui insisté pour que ses filles étudient..
à l’époque..
c’était pas évident..
parce qu'il a refusé que ses enfants aillent dans une école coloniale..
nationaliste jusqu'au bout des doigts...
il a combattu la superstition
il a été avant-gardiste..
n'a pas arrangé de mariages pour ces filles..
accepté leurs choix...
et si ma mémoire garde de lui
certes un visage sévère qui ne sourit pas souvent
c’était ça être le patriarche à l’époque..
je sens un grand sentiment de respect ;d'amour
j'aurai aimé l'avoir connu davantage...
j'aurai aimé l'entendre me raconter sa vie
celle de ceux comme lui
qui ont été expulsés de l’Andalousie..
il gardait avec amour la grande clé de leur maison
ils se la passaient de génération en génération..
ça me faisait rire;jeune,
là je sens une grande tendresse pour tous ces gens
qui en ont subi  des atrocités
et j'aimerai en un hommage posthume
avoir la possibilité
de la raconter ton histoire
votre histoire
leur histoire
et parler de cette ville
ou vous avez trouvé refuge
SAfi
cette ville chargée d'histoire
et pourtant
si marginalisée





cette partie de moi qui me hante

cette histoire
ou ces histoires me hantent..
celle de certains membres de ma famille maternelle..
du machrek ils ont fui le despotisme..
pour s'installer au Maroc..
refuge alors de tous ceux qui fuyaient l’état central
qu'il soit ommayade ou abbasside
ces khawarij..
ces chiites
ces..tous ceux qui ne partageaient pas les idées des dominants..
le départ de nombre d'eux en Andalousie..
les drames qu'ils ont subi
après elizabeth
et encore là
les plus riches ont pu partir
mais les autres
qu'on appelle les mauresques..
ceux qui ont préféré rester..
allant jusqu'à changer de religion..
de langue..
de façon de s'habiller...
jugés même parfois pour sorcellerie...
et qui furent enfin de compte expulsés..
mal reçus par les autochtones...
on parle de plus d'un tiers d'eux massacrés...
les quelques bribes que j'ai pu
rassembler en écoutant certains de ma famille:
 hadj binina( je crois qu'on l'a surnommé comme ça pour sa taille..)
et beaucoup d'autres
parlant par bribes
je n'avais pas la sagesse suffisante de les écouter et apprendre..
et comprendre le mélange de cultures qui fait que je suis ce que je suis
j'aimerai en parler
parce que ignorant toutes les souffrances qu'ils ont eu à subir
j'ai toujours pris cette partie de moi
de snobinarde et d'arrogante
la différence de leurs manières avec les autres..
ma famille paternelle par exemple...
je l'imputai à un orgueil  et à un mépris des autochtones..
ça me hhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhante..
et j’espère trouver en moi la force
sinon la patience de chercher;d’écrire
sans juger...



mercredi 22 février 2017

parler dh aux enfants par les temps qui courent.

l'atelier commença pas mal..
présentations..
quelques jeux pour mettre les enfants à l'aise
enfants /13-17ans-
le thème était simple
parler de la déclaration universelle des dh..
et don comme c'est la tradition
je posais quelques questions
pour les pousser à parler...
le contexte:la 2 guerre etc..
le fascisme..le nazisme..
etc ..etc..
ça se passait "bien"
quand on est arrivé à l’évaluation..
la majorité estima que les dh n'est qu'un mythe
et que ça n'existe pas
que ça ne veut rien dire
et la discussion a repris de plus belle
les enfants parlaient palestine;yemen,syrie;
l'afrique subsaharienne..

parlaient immigration..
parlaient trump
parlaient lepen
parlaient racisme..
la plupart ont estimé que c'est juste un leurre pour faire passer les crimes commis ..
que la seule chose qui compte dans le monde c'est la force..
ils ont mme justifié les mouvements extremistes
pretextant que c'est la seule reponse possible à tant de barbarie et hogra
ils ont parle de la pauvreté des gens dans des pays pourtant riches:nigeria et autres
il y avait tellement de rage.....
il y a avait tellement de colère...
et j'avoue que j'ai eu beaucoup de mal
à les calmer
à essayer de leur donner un peu d'espoir
en leur montrant des photos de manifs d’européens ;d’américains

 contre les guerres que subit la region
je leur parle de ce médecin resté à gaza pendant le massacre
j'ai pioche par ci par là
des exemples de justes...
mais ce fut dur pour moi aussi





mardi 21 février 2017

A regarder les autres agir..
et ne rien faire..
A regarder les autres tenter
et ne rien faire
A vivoter
A végéter
A ne plus croire
A ne plus rêver
A ne plus oser
A n’être plus que l'ombre de soi même..
et a ne pas trouver ça dur
A vouloir juste de partir
parce que
plus rien ne vaut la peine

dimanche 12 février 2017

et ils partent..

ce février..
ce mois qui nous a apporté espoir il y a 6 ans
nous punit cette année
d'avoir osé croire au rêve..
ils partent..
ceux qui l'ont aimé
un par un
ils nous laissent la désolation..
le chagrin
et le doute..
ils partent sans voir leurs luttes aboutir..
ils partent l'amertume dans l’âme..
sont -ils partis
parce qu'on les a déçus?
sont-ils partis
par trop de désillusions?
j 'ai juste envie de les  rejoindre


jeudi 26 janvier 2017

mchina fiha

quand je revois 2011
et les prémisses d'espoir engendrées...
quand je revois la joie
dans les regards des jeunes
toutes ces langues déliées
après tant de silence..
ici et ailleurs dans la région..
quand je revois la peur des grands
ceux que le rêve effraie..
tout ce qu'ils ont utilisé pour mater l'espoir
balatjis,répression;mensonge;arrestation;assassinat ...
tous les moyens étaient bons..
et nous sommes en 2017...
trump
poutine
qui dit mieux???
faut pas que les peuples osent..
retour du fachisme
"tous contre le terrorisme"
lequel???

lundi 23 janvier 2017

une autre histoire de femme

sa mère travaillait comme aide chez une famille française..
elle a été presque élevée par cette famille..
a même appris a se comporter comme les petits français au Maroc
et du coup ;
elle a méprisé sa mère..
son pays..
sa culture...
le départ de cette famille..
l'a anéantie..
elle dut retourner dans son bidonville..
plus de villa..
plus de piscine..
plus de bals..
difficile pour elle de s'accoutumer..
intelligente;et armée d'une volonté de fer de dépasser cette réalité..
elle réussit ses études..
travailla dans une agence de comm..
ou elle put toucher
grâce aux événements de luxe organises à côtoyer ceux qu'elle prenait pour la crème de la société...
elle s’intégra facilement..
mentit sur ses origines
avec son français parfait
ses manières héritées du temps ou elle vivait avec les anciens colons..
elle se fit une place d'honneur avec cette "crème" de société complètement aliénée par l'ancien colonisateur...
elle renia sa mère et sa famille..
et épousa un richard
qui la fit vivre dans un luxe extravagant..
mais comme les mensonges ne durent pas éternellement..
il sut un beau jour que la mère de sa dolce mendie devant la mosquée de leur chic quartier..
il emmena sa femme et ses deux filles en pleine nuit et les laissa devant la mosquée ...
ne travaillant plus..
rejetée par ceux qu'elle croyait ses amis..qu'elle croyait siens..
fuyant le mépris..
elle emmena sa petite famille dans un quartier populaire de la capitale..
et vécut en arnaquant les gens..
cette femme
si j'en parle
c'est parce que avec tous les défauts qu'on lui impute..
je trouve qu'elle est courageuse..
elle s'est battu avec les moyens du bord
pour faire vivre sa famille..
dans une société ou il ne fait bon d’être pauvre..
au fait elle est le produit de cette société qui ne croit qu'aux apparences..
elle a menti pour croire qu'elle est intégrée..
elle a voulu être ce que la société montre comme modèle de réussite..
elle a supporté avec le sourire
toutes les humiliations
car elle se savait coupable
dans le quartier
elle a été maintes fois molestée par les gens qui découvraient ses arnaques..
et faut dire qu'elle ne lésinait pas sur les mensonges..
elle s'inventait des personnages
comme une parente de la famille royale..et qu'elle pouvait intercéder pour divers services..
représentante d'une société américaine qui veut recruter..
bref son imagination était riche...
et elle changeait de quartier
pour trouver de nouvelles victimes..
et l’étonnant c'est que ça marchait
sa fille étudiait au lycée ou je travaillais..
elle avait honte de ce que faisait sa personne
mais ne pouvait piper un mot
son père l'avait renié ;elle et sa sœur..
elle se tuait aux études
voulait à tout prix réussir et sortir de cet engrenage..
c'était sans compter avec le destin..
sa mère fut arrêtée
et elle dut essayer de trouver un travail..
peine perdue avec les temps qui courent
elle fait le trottoir







dimanche 22 janvier 2017

li liha liha

acculée au mur..
elle a tout perdu..
ou du moins le croit..
elle n'a que 24ans
et déjà elle croit qu'elle a tout vu..
elle s'était mariée par amour
ou du moins c'est ce qu'elle savait de l'amour..
un bel homme..
un beau poste..
une bonne famille..
tout pour satisfaire le modèle qu'on lui avait inculqué dans son cerveau depuis son enfance
de l'amour
de la vie rangée..
c'était peu pour son âme révoltée..
une bonne famille
ça signifie entre autres se plier aux "rites" qui font que c'est une "bonne famille"..:
choix d'habits..
choix de fréquentations..
façon de parler
pas seulement choix du vocabulaire..
mais aussi la façon dont il fallait le faire..
ce fut trop pour elle..
elle commença sa révolte
en fréquentant tous les mal vus de sa "société"..
en tardant pour rentrer
au grand dam de sa belle famille.."quand on est une femme respectable;le meilleur lieu ou etre apres le travail c'est chez soi ou au plus chez sa belle famille"..
elle décida de tout abandonner..
fut bien sur rejetée par sa propre famille
personne n'arrivait à déceler le mal-être qu'elle ressentait..
alors elle a décidé
juste pour contrarier les siens
me dit-elle
sur son lit d’hôpital
de faire tout ce qui était interdit par leur morale..
des amants elle en eut à la pelle..
elle était belle
elle l'est toujours
malgré tous les déboires qu'elle eut à subir..
peut-on vraiment parler d'amants en ce qui la concerne??
elle me dit qu'elle voulut juste aller aux abîmes..
pour voir ce que ça donne..
elle n’était pas heureuse en faisant ça..je crois..
elle voulait tout juste faire le contraire de ce qu'on lui a toujours appris..
drogue..et alcool suivirent..
elle m'adit qu'elle avait horreur d'elle même
et qu'elle se fuyait en faisant ce qu'elle faisait...
et qu'elle ne pouvait se regarder en face
alors elle se shootait..
elle m'appela à son chevet
j'ai oublié de dire que c'est une ex élève..
elle était enceinte de 8 mois..
elle l'a su depuis le premier mois..
mais n'a voulu avertir personne..
par lassitude peut être
ou juste par nonchalance..
elle est allée voir une "sage femme" traditionnelle
qui a écrasé l'enfant
et l'a envoyé à l’hôpital avec une hémorragie..
elle s'en est sortie..
je ne sais pas.
car après elle a tenté de se suicider 3 fois..
puis elle a plongé dans la déprime
la drogue
l'alcool..
à 24 ans aujourd'hui
elle parait plus vieille que moi..
je suis passée la voir dans le taudis ou elle vit
elle issue d'une des grandes familles de rabat..
elle qui fut si brillante..
qui dévorait les livres
qui aimait tant la musique
toutes les musiques..
pourtant il lui fallait juste peut être un peu d'amour
un peu de compréhension
moins de sévérité..
peut etre juste un peu de temps
pour qu'elle puisse choisir son chemin
moins de pressions pour faire d'elle la femme modele
je ne sais pas
je ne sais plus
j'en connais beaucoup comme elles
qui semblent s'etre sorties de pareilles situations
au prix de renoncement..
de déni de soi..
d'assassinat de rêve
la phrase que u ne cessais de repeter "li liha liha" me martèle la tete encore
jusqu'à quand ??







mardi 17 janvier 2017

juste triste

très même
je ne reconnais plus le monde ou je vis
ça doit être l'age
mais pas seulement
toutes ces désillusions..
ce monde qui court vers la barbarie..
ces guerres..
ces racismes
ces "miens"
qui parlent de race pure...
la bêtise c'est contagieux..
je me sens dans un étau
d'un cote le despotisme
de l'autre les intégrismes de tout genre..
et je me sens si impuissante...
pire je me sens devenir spectatrice..
inutile..
juste triste